Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/01/2015

LETTRE ADRESSEE AU DOCTEUR BRICE POREAU (le 11 décembre 2014)

Bonjour M. POREAU, 

Je vous avais adressé en mai/juin derniers 2 mails restés malheureusement sans réponse. Mais sans doute votre adresse mail de l'époque n'était pas la bonne. Je vous réécris donc à cette nouvelle adresse qu'on me garantit être bien la votre. 

Lire la suite

13/06/2014

RIMBAUD A ADEN / A SERGE FILIPPINI, AUTEUR DE RIMBALDO

rimbaldo de gratiné..JPG - aux éditions de la table ronde (le cycle Arthurien s’imposait)

 

« L’histoire racontée dans ce livre est une fiction. Elle met en scène 7 personnes figurant sur une photo prise à Aden en 1880. L’auteur a conservé leurs noms ainsi que certains éléments de leur biographie puisés à différences sources, mais la plupart des éléments qui contribuent à faire d’eux des personnages sont le fruit de son imagination »

 

Lire la suite

03/06/2014

MAINTENANT EN VERSION COLORISEE ...

https://www.facebook.com/pages/Rimbaud-ETAIT-UN-AUTRE/865...

Lire la suite

29/04/2014

RIMBAUD A ADEN / LES EXPERTS SAISON 3 / BRICE POREAU 2

QUAND BRICE  PRIT SON PIED...A COULISSE (suite et sans doute pas fin)

« Sur la photo, c’était bien Rimbaud » (L’Express),  « Les experts ont identifié Rimbaud » (Nouvel Obs), « Le cliché d’Arthur Rimbaud adulte finalement authentifié » (Le Point), « Rimbaud dans son jardin d’Aden » (Libération) : voici quelques uns des titres définitifs (forcément définitifs - une nouvelle fois définitifs) publiés dans les magazines en ligne en ce début avril 2014 et même pas le 1er. J’ai bien entendu un petit faible pour le titre de mon copain Leménager qui nous sert d’entrée de l’Expert (référence télévisuelle) : mon terrain de jeu favori sur ce blog.

 

Lire la suite

28/04/2014

RIMBAUD A ADEN / LES EXPERTS SAISON 3 / BRICE POREAU 1

 

ET BRICE PRIT SON PIED ...A COULISSE 

(précision au centième de millimètre) 

 

 

Avouons d’entrée mon innocence et ma naïveté !

 

Il y a un an - parvenu au bout du fastidieux jeu des 7 erreurs que j’avais eu l’imprudence de démarrer, en 2012, devant le florilège de billevesées (toutes plus étayées les unes que les autres) et d’articles (de plus ou moins  bonne foi) relatifs à la découverte de la photo dite du coin de table adénique - j’avais constaté, avec plaisir, que les regards de la blogosphère s’étaient enfin tournés vers d’autres horizons et crû benoîtement que nos vaillantes troupes d’experts avaient regagné leurs chauds pénates. Ce qui me conduisit alors à faire de même, à la plus grande joie de mes charentaises (fourrées) d’exégète en chambre.   

 

Lire la suite

07/04/2012

RIMBAUD A ADEN / LE JEU DES SEPT ERREURS (7-2) :

ERREUR N° 7: Arthur RIMBAUD – La légende « toute goldée »  (suite et ouf !)

 

« Pour les naufragés »- A. Rimbaud

 

Comme il est écrit dans l’article d’Histoires L.ittéraires d’avril 2010 (ça ne nous rajeunit pas !), tout a commencé, pour nos découvreurs en photo rimbaldo-yéménite, par un  flash de pure subjectivité, valant son pesant de plumes d’autruches : « Parmi ces Européens (…) celui qui est assis sur la droite et qui semble le plus jeune, attire l’attention, tant par la singularité de son attitude que par l’intensité de son expression. Ce regard sans aménité nous rappelle quelqu’un ».

Lire la suite

12/02/2011

RIMBAUD A ADEN / LE JEU DES SEPT ERREURS (1)

ERREUR N°1: Les frères Alfred et Pierre BARDEY  en « barbus de  gauche », version 1.

 

« Je vis assis tel qu’un ange aux mains d’un Bardey » - (A. Rimbaud)

 

Si vous n’avez pas pris le temps de suivre tous les rebondissements de l’affaire de la photo dite du « coin de table » et n’avez découvert que tout récemment l’ineffable humour caustique de MM Lefrère et Desse, dont M. Bienvenu semble être devenu une cible de prédilection, sans doute serez vous surpris d’apprendre, que nos expertissimes amis, ont eux aussi connu, à l’égal d’un vulgaire spécialiste/entre guillemets/de Rimbaud, leur propre crise confusionnelle  Bardey-ique. Mais ne s’étant jamais mouché du pied, là où un simple Bienvenu apercevait péniblement un seul et malheureux Bardey, eux, du premier regard, en débusquaient tout  un couple.  

 

Lire la suite